Journaux de bord 2021

Chef de bord : Eric

Guide : Hélène

Équipiers : Gisèle, René, Florence, Jean-Baptiste & Karine

Samedi 7 août

Éole a décidé de souffler fort. On lève l'ancre direction Porquerolles pour s'abriter pour la nuit dans l'anse du Langoustier. Attente vaine du rayon vert !

Dimanche 8 août

Encore trop de vent ! Direction Port Cros à la voile avec René à la barre pour ses débuts. Nos estomacs résistent plus ou moins à la houle. Après-midi sereine entre baignade, explications des protocoles par Hélène, exercices de nœuds récompensés par du chocolat. La musique RAI des voisins déraille un peu. On finit la soirée en bon gaulois autour d'un délicieux repas préparé par Éric.

Lundi 9 août

Journée « Ballet des cétacés ». Lever avec le soleil. Petit déjeuné rapide. Le temps de hisser les voiles et nous voilà partis vers le large en direction des canyons. Protocole déchets joyeux et heureusement peu fructueux. Après deux heures de tranquille navigation, le spectacle commence : en avant-première, les dauphins, d'abord au loin puis sous l'étrave. Très vite ensuite les souffles des rorquals s’enchaînent. Plusieurs groupes à bâbord et tribord. Une famille de globicéphales se glisse au milieu des rorquals accompagnés de dauphins bleus et blancs. Un véritable festival pour cette première journée d'observation où nous avons comptabilisé pas loin de 15 rorquals, 4 globicéphales et au moins 6 dauphins. Fin de la journée au Cap Taillat récompensé par un mojito préparé par le capitaine.

Mardi 10 août

Direction vers l'est de bon matin dans l'espoir de trouver des cachalots le long du talus. Longue journée d'observation moins riche qu'hier. Un exocet rase les vagues. Quelques dauphins viennent jouer à l'étrave. Récompense en fin de journée : nous suivons des rorquals communs et croisons vraisemblablement des rorquals de Minke juste avant la mise à la cape pour la nuit face à un magnifique coucher de soleil.

Mercredi 11 août

Après une nuit à la cape magique sous un ciel étoilé, écoute des souffles des rorquals, dauphins qui s'approchent du bateau, le départ se fait tôt sur une mer d'huile et sans vent. Très vite nous croisons plusieurs rorquals, dont deux adultes avec un bébé. Un des adultes avait une dorsale abîmée. Nous verrons plusieurs dauphins et la pêche aux déchets sera riche. L'après-midi nous voguons en direction de Prot Cros sans croiser de cétacés Éric nous régalera d'un excellent tajine le soir au dîner.

Jeudi 12 août

Départ de Port Cros vers le sud-ouest. Ciel gris, la mer et le ciel se confondent presque. Pas de vent. Passage furtif de dauphins peu intéressés par Alcyon. Pêche aux déchets fructueuse. À midi installation de l'hydrophone. C'est un concert de cliquetis qu'on entend avec passage de dauphins. Au moins 3 cachalots ! À l'arrêt d'un cliquetis, tout le monde guette l'horizon, Éric met le moteur en route. Au loin un souffle. Nous nous rapprochons le plus possible, mais le cachalot est loin. Nous le verrons sonder et lever sa caudale. Les cliquetis s'arrêteront assez rapidement, mais les cachalots n’apparaîtront pas proches de nous... Après-midi bredouille. La dernière soirée se fait à l'anse Mejean dans la joie et la bonne humeur. Quelle semaine !!

P1020044.JPG
image0.jpeg
P1020132.JPG
P1020062.JPG