Journaux de bord 2022

Chefs de bord & guide : Anne et Cathie

Équipage : Victor, Charlène, Marie et Sylvain

Samedi 6 août

Retrouvailles 14h pour le départ de la mission 5, préparation du bateau et découverte de l'équipage. 
Nous avons fait connaissance et la mission a été présentée. Sans carte de la répartition du plancton  pour l'instant, nous sortons de la rade de Toulon dans la cohue maritime, en direction de Hyères.  L'équipage a découvert Alcyon (fonctionnement et âme), les moutons étaient de la partie et nous ,
avons effectué le mouillage à la Badine, à l'abri du vent d'Ouest. Un bain bien venu (bien que  chaud, eau à 27,5°C) et une bonne salade pour finir cette journée. 

Dimanche 7 août

Réveil à 7h puis petit déjeuner, rangement du bateau et levé du mouillage direction l'Est. Notre guide nous présente les différentes espèces que l'on peut croiser en Méditerranée, et nous nous  éloignons des côtes pour commencer les protocoles. Victor voit au loin des sauts, qui traduisent la présence de thons en train de chasser, accompagnés de Puffin Yelkouan. Nous recevons une carte de distribution de plancton, qui indique qu'il se trouve à l'Ouest de Toulon. Nous faisons donc demi- tour, nous mouillerons à la Badine ce soir, où de nombreux jet-ski nous accueilleront. Ce soir c'est Anne qui nous cuisine un poulet coco pour les non végétariens, et des courgettes curry coco pour les végétariens.

Lundi 8 août

Réveil en douceur à 6h30, aujourd'hui les conditions météo sont très favorables à l'observation. Départ vers le large et nous commençons l'effort de prospection dès 8h30. Un ballon au loin fini par attirer notre attention, nous tentons plusieurs fois de le ramasser, quand des dauphins bleu et blanc font irruption devant le bateau ! Un individu curieux vient nous voir et nage à l'étrave du bateau, l'émotion est à son comble et nous oublions sans soucis notre échec balonnesque. Quelques instants plus tard, Victor aperçoit un souffle de rorqual. Après une première sonde de 15 minutes il refait surface, mais nous le perdons de vue lorsque sa deuxième sonde, bien plus longue puisqu'il n'avait

toujours pas réapparu après 20 minutes. Nous reprenons notre route et nous apercevons ensuite un second ballon, que nous réussissons à ramasser cette fois ci ! D'autres déchets sont observés durant le protocole de comptage des macro déchets. Il est maintenant temps de faire une pause repas, le bateau est arrêté et Sylvain et Anne en profite pour se baigner et se rafraîchir. L'écoute a l'hydrophone ne nous permet d'entendre aucun son biologique de cétacés, mais nous entendons le bruit des moteurs de bateau qui sont pourtant très loin. Soudain nous apercevons un calamar qui flotte, il semble malheureusement mort. Nous reprenons doucement la direction de la côte, rien à signaler sur l'eau. Ce soir mouillage au deux frères, nous voyons les traces que laissent les ancres des bateaux, plus aucun herbier de posidonie à l'horizon...

Mardi 9 août

Aujourd'hui nous irons direction le Sud du Cap Sicié, puis l'Est. Nous faisons un protocole macro déchet pour commencer la journée. Les très bonnes conditions météo nous permettent de nous mettre en observation de niveau 3, et nous finissons par observer deux souffles de rorquals. Nous prenons les photos nécessaires à leur identification puis nous coupons le moteur pour manger. Soudain, les deux rorquals réapparaissent et viennent en direction du bateau, nous sommes subjugués par la la magie de ce moment, l'émotion est à son maximum. Nous reprenons notre route et ramassons un déchet, lorsque nous apercevons des dauphins bleu et blanc. C'est un gros groupe de près d'une cinquantaine d'individus. Nous continuons notre chemin, et plus tard dans la journée des dorsales apparaissent dans les jumelles. Ce sont de nouveau des dauphins bleu et blanc, qui viennent au bateau en nombre, dont une mère et son petit ! La journée de termine et nous préparons la nuit. Les quarts de nuit de 2h30 pour surveiller les alentours du bateau sont répartis entre les différents membres de l'équipage, et la nuit se passe sans encombre.

Mercredi 10 août

Au petit matin, pendant le levé du soleil, deux grosses raies mobula apparaissent juste à côté de la  coque et tourne autour du bateau pendant quelques minutes. Nous repartons direction le canyon de Cassis, et un petit groupe de dauphins est croisé dans la journée mais ils n'étaient pas très intéressés  par notre bateau. La journée est rythmée par les nombreuses observations de chasses de thons. Nous  finissons par arriver à Saint Cyr pour passer la nuit. 

Jeudi 11 août

Ce matin après une bonne nuit au calme, nous levons l'ancre. Le vent était au rendez vous et nous a permis de naviguer à la voile à vive allure. Nous guettons tout de même l'horizon mais rien à signaler. Le vent nous abandonne le temps de la pause repas et nous repartons doucement direction Toulon, accompagnés de la houle. Après un protocole déchet, nous arrivons pour le dernier mouillage de la semaine à l'anse Méjean. Une méduse œuf au plat tourne autour de notre bateau un moment, heureusement cette espèce est très peu venimeuse ! Nous avons la chance d'observer la sublime super Lune du tonnerre rouge à son levé durant notre copieux repas. Il est maintenant temps d'aller se coucher.

Vendredi 12 août

Fin de la mission, après le petit déjeuner et un peu de rangement, on lève l'ancre pour gagner le port de Toulon.

IMG_3900.JPG
IMG_4014.JPG
GOPR1750_Moment.jpg
GOPR1718_Moment.jpg