PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Cette question plus personne ne semble se la poser. L'histoire de la tortue (un peu simple ?) qui confond méduse et sac plastique avant de s'étouffer ne date pas d'hier.  Les tortues sont-elles seulement les victimes de la malchance et de leur mauvaise vue ? 

Dans un article publié en mars dernier dans Current Biology, des chercheurs avancent une nouvelle hypothèse : les tortues ingèrent le plastique, car elles sont attirées par son odeur !

Le plastique sent-il bon ? Pas vraiment. En réalité, ce n'est pas l'odeur du plastique en tant que tel qui attire les tortues, c'est la couche de biofouling qui y est associée. En effet, au fil de son séjour dans l'eau la surface du plastique se recouvre de multiples organismes marins comme le font les coques des bateaux. 

Balanes, polypes de méduses, bactéries trouvent un support adéquat à leur développement. C'est l'odeur de cette concentration d'organismes qui provoque chez la tortue un comportement de chasse, comportement qui n'est pas retrouvé lorsque l'animal est en présence d'un plastique neuf. 

Or un plastique ne reste pas propre longtemps dans l'océan, très vite, il sera colonisé par des organismes et rejoindra un continent de plastique où il se dégradera pendant plus de 450 ans. Ces continents constituent ainsi de véritables pièges olfactifs. La formidable habileté des tortues marines à utiliser leur odorat pour chercher leur nourriture, fruit d'une longue évolution, est aujourd'hui en train de se retourner contre elles.

Article : Pfaller, Joseph & Goforth, Kayla & Gil, Michael & Savoca, Matthew & Lohmann, Kenneth. (2020). Odors from marine plastic debris elicit foraging behavior in sea turtles. Current Biology. 30. R213-R214. 10.1016/j.cub.2020.01.071. 

Crédit dessin : Jo Earlam

Laura Raimondeau / 6 avril 2020

tortue plastic
 

Cétacés de Méditérranée, une typologie

cachalot1
Rorquals communs, cachalots, globicéphales
Quelles carcatéristiques, comment les repérer sur l'eau ?
Notre typologie...

Observations et Protocoles scientifiques

une obs

Participe Futur travaille sur la problématique des "macro-déchets" en mer et réalise des opérations de photo-identification des cétacés.

En savoir plus

Rédiger un billet de blog