PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Is it alien to you ? Share it !”

Ce projet lancé en 2016 par iSea a pour objectif principal d'améliorer les connaissances sur la distribution et l'expansion des espèces invasives en Grèce et dans toute la mer Méditerranée. Le projet consiste en une plateforme de données en ligne, dans laquelle les citoyens peuvent facilement télécharger des photographies ainsi que des informations sur la taille du spécimen, profondeur d'observation, type de substrat, nombre d'échantillons, emplacement exact (coordonnées), la date et le type d'observation. Une équipe d'experts taxonomiques identifie ensuite l'espèce au niveau taxonomique le plus bas possible et valide l'observation avant le téléchargement d'un enregistrement dans la base de données du projet.

portugais

C'est ainsi que le disque portugais (Chaetodipterus faber) a fait son apparition en novembre dernier dans la base de données. Ce poisson est fréquemment rencontré dans les eaux allant du Massachusetts au sud du Brésil. Cette répartition comprend également les côtes mexicaines et les Bermudes. Habitué aux eaux de l'Atlantique ouest, il a pourtant fait sa première apparition en Grêce. Mais que faisait-il à plus de 9000km de son habitat d'origine ? 

chaetodipterus faber 31 image1200

Très populaire en aquariophilie ornementale, il semble avoir été relaché d'un aquarium amateur. En effet, aucun autre individu de son espèce n'a été signalé en Méditerranée ou dans les pays limitrophes du Détroit de Gibraltar, la piste d'un relâché sauvage a donc été retenu. 

L'histoire de Chatodipteurus n'est pas un cas isolé, depuis l'an 2000, 27 espèces ont été reconnues comme ayant été introduites par des aquariophiles.

En 2014, un règlement européen (n°1143/2014) sur la prévention et la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes a donc été édité et s'applique aujourd'hui à tous les pays de l'UE. En France, une personne introduisant une espèce considérée comme invasive risque jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

Pensez-y avant de remettre Bubulle dans son environnement (pas si) naturel.

Source :Giovos I, Tiralongo F, Langeneck J, Kaminas A, Kleitou P, Crocetta F, Doumpas N (2020) First record of the Atlantic spadefish Chaetodipterus

faber (Broussonet, 1782) in the Mediterranean Sea: is it a new aquarium release? BioInvasions Records Vol.9

Laura Raimondeau – 20 avril 2020

Cétacés de Méditérranée, une typologie

cachalot1
Rorquals communs, cachalots, globicéphales
Quelles carcatéristiques, comment les repérer sur l'eau ?
Notre typologie...

Observations et Protocoles scientifiques

une obs

Participe Futur travaille sur la problématique des "macro-déchets" en mer et réalise des opérations de photo-identification des cétacés.

En savoir plus

Rédiger un billet de blog